Jeudi 26 juin 4 26 /06 /Juin 16:35

Pas terrible ces petits carreaux des années 1950. Et si on regardait en dessous ? Les anciennes tomettes en terres cuites sont-elles encore là ? Oui, belle surprise. Mais dans quel état...


A coup de masse, le carrelage des années 50 est cassé. Une chappe de ciment avait été coulée sur le sol en terres cuites pour coller les carreaux. Heureusement, ce ciment n'a pas vraiment bien adhéré aux tomettes anciennes. Certainement les remontées normales d'humidité, qui se sont trouvées bloquées par la chappe en ciment, ont fait en sorte que celle-ci ne colle pas trop.



Mais on découvre hélas que beaucoup de tomettes sont abîmées. Il faudra les remplacer. Il me reste un stock de vielles terres cuites récupérées dans la pièce d'à-côté.


Un ponçage de toute la surface sera nécessaire.



Après quelques recherches, je trouve cette machine à poncer. Il est nécessaire de mouiller le sol.
Le ponçage est en surface et n'enlèvera pas les différences importantes de niveaux. Mais l'ensemble est plutôt satisfaisant.



Après le ponçage, une boue s'est formée. Il va falloir nettoyer tout ça avec l'utilisation d'un aspirateur à eau.




Enfin, c'est fini. Après un nettoyage important, les terres cuites sont traitées à l'huile de lin (60% d'huile et 40% d'essence de thérébentine). Les tomettes absorbent rapidement le mélange, il faudra en repasser quelques fois (3 ou 4 fois en 1 mois).





Par le blogueur durable
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus